Le ministère des affaires sociales vole au secours des déplacés du Bel-Air

Le ministère des affaires sociales vole au secours des déplacés du Bel-Air
Le ministère des affaires sociales vole au secours des déplacés du Bel-Air

Le Ministère des Affaires Sociales et du Travail (MAST) informe avoir procédé, mercredi 2 et jeudi 3 septembre 2020, à la distribution de kits alimentaires et d’autres assistances sociales aux déplacés de Bel-Air. 

En effet, une attaque armée menée par le groupe de gangs G9 dans les quartiers du Bel-Air a  contraint près de 146 familles à abandonner à la hâte leur domicile pour se réfugier dans un premier temps au Champs de Mars et par la suite se relocaliser chez les  Prêtres de Solino. « En vue de donner une réponse sociale ponctuelle, le MAST a entrepris certaines actions en faveur des déplacés depuis le mercredi 2 septembre ».

L’information a été rendue publique dans un communiqué publié hier jeudi 3 septembre 2020, par la Coordination de Presse et des Relations Publiques (CPRP) dudit ministère. 

Dans ce communiqué, la Coordination de Presse et des Relations Publiques a informé qu’à travers les interventions du MAST des kits alimentaires ont été fournis aux déplacés, l’IBESR leur a aussi fourni des matelas qui ont été offerts par la Food for the Poor.
« Pour venir en aide aux déplacés du Bel-Air, la ministre, Yolette Nicole ALTIDOR au nom du Gouvernement Moïse/Jouthe a fourni aux déplacés des Kits Alimentaires, des Kits Hygiéniques, des Médicaments de premiers soins, des boîtes contenant des caches nez etc. », a fait savoir Mr. Jean-Pierre GEDEON, Membre de Cabinet de la Ministre, rapporte la CPRP dans le communiqué indiquant que la Ministre ALTIDOR a pensé aux nombreux déplacés. Ainsi le MAST va continuer avec ces séries de livraisons tout au cours de la semaine avec des bidons d’eau, des habits et d’autres types d’assistances sous des formes diverses. 

Les bénéficiaires qui affirment avoir tout perdu dans leurs maisons incendiées, ont exprimé leurs soulagements.

De son côté, le FAES a servi aux 146 familles déplacées 3000 plats chauds. L’OFATMA, pour sa part, a mis à leur disposition des médicaments de premiers soins et des kits alimentaires.

Par Kervens Adam PAUL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *