Scandale à l’Hôpital La Providence: 9 employés soupçonnés de vol de panneaux appréhendés, le directeur exécutif en fuite

L’Hôpital La Providence des Gonaïves (HPG) est secoué par un nouveau scandale. Il s’agit de vol de matériel disponible pour le bon fonctionnement de l’HPG. Neuf employés ont été appréhendés par le parquet des Gonaïves, qui cherche activement le directeur exécutif de l’hôpital, Dr Jude Rénélique.
Des vols en cascade ont été enregistrés au sein de l’hôpital La Providence des Gonaïves qui souffrait de tous les maux après son inauguration en 2015 grâce au financement du gouvernement du Canada à hauteur de 30 millions de dollars.

Le parquet des Gonaïves a auditionné neuf employés qui sont actuellement derrière les quatre murs pour vol de panneaux solaires qui alimentait en énergie électrique l’HPG dans une ville plongée dans le black out.
Lors d’une perquisition à la clinique et la pharmacie du directeur exécutif de l’hôpital, Dr( nom du Dr), plusieurs équipements ont été trouvés puis confisqués par les autorités judiciaires dont un inverter, des médicaments, des batteries, une boîte contenant des kits de l’hôpital La Providence des Gonaïves. Les autorités judiciaires ont du même coup apposé les scellés sur la clinique et la pharmacie du Dr Rénélique.


Déterminé à épingler les coupables dans ce scandale, le chef de la poursuite, Me Serard Gasius dit compter sur interpol et la DCPJ pour retrouver d’autres coupables qui prennent la fuite. Il explique que des panneaux solaires dérobés se retrouvent installés dans les entreprises et immeubles privés.

Le commissaire du gouvernement pense pouvoir freiner la corruption qui handicape l’hôpital à travers cette enquête judiciaire. Me Serard Gasius fustige plus loin la nonchalance du directeur départemental de la Santé de l’Artibonite en ce qui a trait à la gestion de cet hôpital.


Avant ce scandale, l’hôpital La Providence des Gonaïves était étiqueté d’éléphant blanc. Un rapport obtenu par Radio-Canada avait montré que l’établissement est empêtré dans une multitude de problèmes de gestion, de manque de personnel, d’équipement, d’accès aux soins, mais aussi de corruption.

Michelson Césaire

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

error: Content is protected !!