PNH : »En dépit de légers dommages subis par les véhicules blindés, les unités opèrent, jusqu’à présent à Village de Dieu’’

por | 2 marzo 2020
PNH : »En dépit de légers dommages subis par les véhicules blindés, les unités opèrent, jusqu’à présent à Village de Dieu’’
PNH : »En dépit de légers dommages subis par les véhicules blindés, les unités opèrent, jusqu’à présent à Village de Dieu’’

UN LONG ENTRETIEN DE REZO NÒDWÈS AVEC DR. JUDE RENELIQUE DE L’HÔPITAL LA PROVIDENCE DES GONAIVES, EST À VENIR CETTE NUIT…

OPÉRATION POLICIÈRE ÉCHOUÉE; RAMEAU N’ENTEND PAS CÉDER AUX BANDITS

La Police nationale d’Haïti mise en déroute à Village de Dieu, lors d’une opération ayant mobilisé plus d’une centaine de policiers. Les images des véhicules blindés transpercés et endommagés sont loin de faire capituler l’institution policière dans sa mission de ramener la paix, a réagi Normil Rameau, directeur général a.i de la PNH.

Dimanche 1er mars 2020 (–En attendant le bilan officiel de l’intervention policière à Village de Dieu, le samedi 29 février 2020, les images ayant fait le tour de réseaux sociaux exposent des blindés nouvellement acquis par le régime PHTK, perforés et endommagés par des projectiles. Les commentaires ont également fusé sur la qualité de ces matériels pour lesquels le Président de la République Jovenel Moise  a mobilisé l’appareil de l’État dès leur réception, à l’aéroport Toussaint Louverture, la semaine écoulée.

En réaction, le Service de Presse de la Police nationale d’Haïti a évoqué la détermination du Haut-Commandement de l’institution à œuvrer pour déloger les bandits.

‘’En dépit de légers dommages subis par les véhicules blindés de la Police nationale d’Haïti, les unités opèrent, jusqu’à présent à Village de Dieu’’, a souligné une note publiée sur la page face de la PNH.

Avant de renouveler l’engagement du directeur général a.i de la PNH à mettre un terme au grand banditisme et la criminalité qui empoisonne la paix sociale à Port-au-Prince.

’Les forces de l’ordre ne vont pas battre en retrait jusqu’à mettre un terme aux activités des groupes armés dans la capitale en particulier et sur l’ensemble du territoire en général. Les différentes unités d’Intervention de la PNH mettront tôt au tard les gangs de tous poils, hors d’état de nuire’’, affirme le Commandant en Chef ai de la Police nationale d’Haïti, Normil Rameau.

Hervé Noël
[email protected]

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *