Saltar al contenido

L’intransigeance des acteurs dans les dernieres negociations a poussé Jovenel Moise a nommer un PM sabs un accord politique

3 marzo 2020

Un conseiller du président Jovenel Moïse, Jude Charles Faustin, tente de justifier la décision du chef de l’Etat de nommer un premier ministre sans un accord politique avec quelques partis d’opposition et des organisations de la société civile qui négociaient avec ses représentants sous le patronage du Bureau Intégré des Nations-Unies en Haïti (BINUH), l’Organisation des États Américains (OEA) et la Nonciature Apostolique.Selon Mr Faustin, c’est l’intransigeance des acteurs impliqués dans les négociations qui n’a pas permis d’aboutir à un accord politique pour résoudre la crise qui a porté Jovenel Moïse à faire le choix de Joute Joseph comme nouveau premier ministre, arguant qu’on ne pouvait pas négocier indéfiniment.

Il a fait savoir que le président était prêt à “écourter” son mandat pour favoriser une issue à la crise, mais les autres protagonistes ont durci leur position et fait traîner les négociations jusqu’à leur échec. “Étant donné que les négociations n’ont pas abouti à un accord politique, le président a dû trancher et, donc nommer un premier ministre pour faire face aux menace du coronavirus qui est déjà chez nos voisins dominicains, a-t-il déclaré.”Les conseillers du président dont Jude Charles Faustin et, le chef d’Etat lui-même ont toujours laissé entendre qu’il n’était pas question de négocier le mandat présidentiel. “Ceux qui veulent diriger le pays doivent se préparer dès à présent pour aller aux élections afin d’obtenir un mandat du peuple comme Jovenel Moïse l’a fait, ont-ils toujours scandé.

”Un autre conseiller du président, Guichard Doré, avait déclaré le 5 Février dernier, qu’il n’y aurait ni réduction de mandat ni cohabitation avec un premier ministre issu de l’opposition. Pourtant, Jovenel Moïse n’a cessé de faire état de ses intentions de former un gouvernement d’union nationale pour sortir le pays de l’impasse.

Déjà, de nombreux dirigeants de l’opposition dont certains qui participaient aux négociations avec les représentants du pouvoir, se sont démarqués de la nomination de Joute Joseph qu’ils présentent comme un changement dans la continuité. Selon eux, cette nomination ne permettra pas de résoudre la crise multidimensionnelle qui affecte le pays.

Réseau Haïtien de l’Information (RHI)/FBG

Actualités, vidéos et infos en direct

error: Content is protected !!