Le premier ministre nommé Fritz William Michel n’a démissionné que le vendredi … 28 février 2020

por | 2 marzo 2020

Il y avait donc jusqu’à vendredi dernier 2 premiers ministres en Haïti.

La lettre de démission datée du vendredi 28 février 2020 et portant la signature du premier ministre nommé, Fritz William Michel, vient apporter de l’eau au moulin de ceux qui affirmaient que celui-ci avait toujours à sa disposition les privilèges réservés aux chefs de gouvernement, comme véhicules de fonction, sécurité, logement et autres.

Dans cette lettre de démission circulant sur le web, Fritz William Michel, qui contrairement à Lapin, avait reçu l’aval de la Chambre des Députés, a rappelé au Chef de l’État que « notre société se fissure, la peur s’installe, les écosystèmes sont détruits à la limite de l’irréversible, l’économie s’affaiblit avec comme corollaire la dégradation des conditions de vie de la population. Il est donc impératif de poursuivre le dialogue inter-haïtien en vue de rendre possibles les décisions courageuses susceptibles d’éloigner le spectre de l’anarchie, et de consolider l’avenir de notre Nation ».

Ancien employé du Ministère de l’Agriculture et du Ministère des Finances, Fritz William Michel, 40 ans, a été d’abord nommé ministre de la Planification et de la Coopération Externe, sans avoir eu la possibilité d’occuper son poste.

Propulsé à la tète de la Primature, il a vécu la même mésaventure et s’est retrouvé au centre d’un vaste scandale de versement de pots-de-vin à des sénateurs pour s’assurer de leur vote au Grand Corps.

source:REZONODWES.COM

Image

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *