La nouvelle structure d’assurance sociale pour les policiers est lancée

por | 3 marzo 2020
La nouvelle structure d’assurance sociale pour les policiers est lancée
La nouvelle structure d’assurance sociale pour les policiers est lancée
Comme annoncé, la nouvelle structure d’assurance sociale pour les policiers ” ONA-POLIS” est créée. Un ensemble de pièces est exigé de tout agent de police nationale d’Haïti qui veut intégrer ce programme. Cette assurance volontaire fait partie des avantages sociaux que le chef de l’État a promis de accorder aux agents de l’ordre en réponse à leur mouvement de protestation.

Les policiers quel que soit leur grade peuvent se faire inscrire à ONA-POLIS. Ils ont un mois et demi pour le faire. ” Il est porté à la connaissance de tous les personnels de la PNH que les inscriptions au plan dit “Assurés-volontaire du programme ONA-Police débuteront ce mardi 3 mars dans tous les bureaux de l’ONA répartis à travers le territoire. Le processus d’inscription prendra fin le 25 avril 2020, peut-on lire dans une note qui fait suite à la rencontre qui s’est tenue le vendredi 28 février 2020 entre le DG de l’ONA, Me Chesnel Pierre, et une délégation de la PNH.

A travers ce programme, les quelques 15 mille policiers du pays auront droit à deux régimes d’assurance sociale : la pension civile et le système d’assurance-vieillesse de l’ONA. Au moment de l’inscription, les intéressés devront soumettre les pièces suivantes:
– Acte de naissance (original et copie);
– Acte de mariage (original et copie) si nécessaire;
– Acte de divorce (original et copie) si nécessaire ;
– Acte de naissance d’enfants mineurs (original et copie);
– Une carte d’identité valide;
– Les NIF et code budgétaire dans la souche des chèques.

les policiers inscrits bénéficieront de tous les services de l’ONA et surtout des prêts à des taux préférentiels, selon les responsables de l’ONA. Pour ce deuxième régime de protection sociale, les policiers ou tous les autres employés de la PNH peuvent choisir et décider de s’assurer volontairement à l’ONA en payant personnellement et mensuellement 6% de leur salaire. La contrepartie des 6% serait versée par l’Etat haïtien, à travers le Ministère de l’Economie et des Finances (MEF).

SOURCE: https://www.juno7.ht/

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *