Joseph Joute comme PM, Jovenel Moïse n’a aucun respect pour les groupes politiques et la société civile, Selon André Michel

por | 3 marzo 2020
Joseph Joute comme PM, Jovenel Moïse n’a aucun respect pour les groupes politiques et la société civile, Selon André Michel
Joseph Joute comme PM, Jovenel Moïse n’a aucun respect pour les groupes politiques et la société civile, Selon André Michel

Moins de 24 heures de temps après la publication du choix de Joute Joseph comme nouveau premier ministre qui est appelé à former un gouvernement d’union nationale, l’avocat militant et porte-parole du Secteur démocratique et populaire, André Michel a réagi ainsi. Le Président Jovenel Moïse a choisi un certain joseph Jouthe comme premier Ministre sans aucun respect pour les groupes politiques et de la société civile qui avaient fait le choix de s’engager dans les négociations à la Nonciature Apostolique.

Cela prouve très clairement que Jovenel Moïse n’est pas un homme de dialogue et de compromis. Il a trompé tout le monde. Il trompé la société civile. Il a trompé les partis politiques qui pensaient qu’il était de Bonne foi. Heureusement, le Secteur Démocratique et Populaire et l’Alternative Consensuelle ont eu la clairvoyance de comprendre qu’il fallait éviter de s’engager dans ces discussions mal engagées. Même la communauté internationale qui s’attendait à un accord politique aux termes de ces discussions a été trompée par Jovenel Moïse, Poursuit l’homme de loi.

Il est donc temps pour la communauté internationale, la société civile et les autres partis politiques de comprendre que, Jovenel Mose, le problème, ne peut pas faire partie de la solution. Il est grand temps pour les acteurs de la vie nationale de se mettre ensemble pour lancer la dernière phase du combat pour la libération nationale.

Le choix et le comportement de Jovenel Moïse ne feront qu’aggraver la crise. Contrairement à la position de la communauté internationale, il n’y a aucune possibilité d’engager le pays dans un quelconque processus électoral avec Jovenel Moïse et les autres dilapidateurs des 4.2 milliards de dollars américains du Fonds PETROCARIBE.

La présence de Jovenel Moïse au palais National représente un véritable danger pour l’alternance démocratique en Haïti. La transition est définitivement devenue inévitable. Nous demandons à la communauté internationale, notamment l’ambassade américaine et les nations unies, de comprendre enfin la que la seule option qui s’impose c’est d’accompagner les forces politiques et de la société civile pour la mise en place d’une transition de rupture qui permettra de faire émerger un nouveau projet national dans l’intérêt de tous.

Le combat continue. Extrait de l’intervention du porte parole du Secteur démocratique et populaire, Maitre André Michel, ce lundi à l’émission intersection sur Caraibes FM

source: https://509zone.com/

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *