Saltar al contenido

« Ayiti pa gen moun vre » – Jovenel Moise a recyclé 2 anciens ministres de Céant en les élevant au rang de PM de facto, opine un ex-sénateur

5 marzo 2020

«PLUS CELA CHANGE, PLUS CELA PARAÎT ÊTRE DU MÊME ACABIT « , UN CABINET DE BOUILLON RÉCHAUFFÉ DE SAMEDI SOIR SERVI COMME PETIT DÉJEUNER AU DIMANCHE MATIN. C’EST HAÏTI OÙ TOUT EST PERMIS.

Sous l’œil bienveillant de Helen Meagher La Lime, représentante spéciale du Secrétaire général des Nations-Unies, Jovenel Moise continue de fouler aux pieds les lois de la République d’Haïti en procédant à l’investiture de son deuxième premier-ministre de facto, Joseph Jouthe.

Mercredi 4 mars 2020 ((rezonodwes.com))–Comme à l’école des fans, le président Jovenel Moise a accordé un 10/10 à deux anciens ministres du cabinet de Jean Henry Céant renvoyés pour leur incompétence par les députés en mars 2019 dernier.

Après Jean-Michel Lapin qui est parti gaiement sur la pointe des pieds sans avoir à rendre compte du budget débloqué pour les carnavals 2019 et 2020, c’est au tour de Joseph Jouthe, lui-même ministre a.i. des Finances qui a débloqué les fonds du carnaval-Martelly au Cap-Haitien, d’émerger du lot des ministres baignant dans les eaux d’illégalité et d’inconstitutionnalité depuis fin avril 2019. « Quant à moi, je n’accorde aucune importance à la constitution de ce nouveau cabinet », a opiné l’ancien sénateur de l’Ouest, Antonio Cheramy, ajoutant « peyi-sa pa gen mounn ladan ankò » en faisant allusion avec les mêmes têtes de pont idéologiques recyclées.

« IL REVIENT À LA SOCIÉTÉ DE S’ORGANISER POUR DONNER UNE RÉPONSE APPROPRIÉE À CES VAGABONDS » EXHORTE ANTONIO CHERAMY.

Pour l’ex-sénateur chanteur Don Kato, « ce sont des rejetés, des gens déjà censurés par des élus du peuple maintenant recyclés par Jovenel Moise pour continuer de garantir l’impunité dans le pays » a-t-il regretté tout en rappelant que « Jovenel Moise gran mounn li ka fè sal vle avèk vakabon parèy’li« .

Cheramy qui fut parmi l’un des cinq sénateurs à barrer la route à Jean-Michel Lapin et son cabinet où Joseph Jouthe a bossé dans un environnement n’accouchant aucun résultat positif pour soulager la misère du peuple, exhorte la population haïtienne à s’organiser pour donner à cette équipe de « vakabon » une réponse appropriée.

Soulignons que plusieurs des ministres composant le cabinet de M. Jouthe, installés mercredi soir, et jouant à la chaise musicale, n’étaient pas bienvenus au Sénat de la République mais depuis que la démocratie à l’haïtienne est bien vue aux yeux de La Lime et les américains, tout ce qui est impossible et intolérable ailleurs est acceptable et imposable en Haïti, pays le plus pauvre de l’hémisphère et le plus corrompu de la région des Caraïbes, selon un dernier rapport de Transparency International.

Actualités, vidéos et infos en direct

error: Content is protected !!