Se konfime gwo menas #AYITI, KOWONAVIRIS: Doktè Shiller Louidor di fòk nou lave men nou chak 20 segond poun pa pranl

por | 29 febrero 2020

Pour certains, le téléphone portable constitue le meilleur allié des confidences. Pour d’autres, c’est un outil anodin de communication. Peu importe le cas, personne n’apprécie se faire moucharder. Espionnage qui parfois engendre des discussions conjugales et provoque même des ruptures définitives. 

Comment détecter les espions ? Aujourd’hui, les moyens ne manquent pas. 

Commencez avec le code suivant : « *#21# ». Il permet de découvrir, entre autres, si vos appels et messages sont transférés vers un autre numéro quand vous êtes injoignable. Un conjoint jaloux peut facilement utiliser cette fonctionnalité pour recevoir des appels à votre place quand vous êtes indisponible. 

« *#62# », grâce à ce numéro, vous pouvez voir exactement vers où sont transférés vos appels et messages si jamais vous êtes injoignable. . 

Quant au code « ##002# », il est plus global, dans la mesure où il donne la possibilité de désactiver toute sorte de déviations de vos options. 

Le « *#06# » offre la possibilité de connaître, à partir de l’IMEI (International Mobile Equipment Identifier), de quelle famille est votre mobile, n’en parlons pas de sa fiche technique, son modèle et autres. 

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *